Aller au contenu principal du site
BoutiqueFaire un don

4ème Dimanche du temps de Carême

Actualité

Tout miracle accompli est une forme de témoignage.

Une sorte de « certificat » de la part de Dieu, pour nous assurer de l’authenticité de la vérité énoncée et parfois pour rendre témoignage à la personne qui l’accomplit.


Il en va de même de l’Évangile d’aujourd’hui.


Notre-Seigneur dit : « Je suis la Lumière du monde » et à la fin du récit : « Je suis venu en ce monde pour que ceux qui ne voient pas puissent voir. »


Ce qui se situe entre ces deux affirmations, le miracle de l’aveugle né, est là pour nous manifester la véracité de ces deux propositions.


Le plus surprenant est le début du récit. L’aveugle de naissance, dont on ne nous dit pas le nom, n’a rien demandé à Jésus.


Il n’a pas crié ni imploré Jésus. Non. On nous dit simplement qu’il s’est trouvé là. Peut-être en tendant la main pour recevoir l’aumône.